Fonds d’investissement de proximité (FIP) : qu’est-ce que c’est ?

Les Fonds d’investissement de proximité FIP ont été créés pour les entreprises non cotées. Ces fonds offrent des avantages à ses souscripteurs, mais il est plus prudent de s’informer sur quelques points à ne pas négliger.

Qu’est-ce que le fonds d’investissement de proximité ?

Le fonds d’investissement de proximité FIP est un placement de fonds pour le financement des PME ou des petites et moyennes entreprises. Le FIP a été créé par l’État en 2003 dans le but de promouvoir le développement des PME régionales.

Les souscripteurs du FIP peuvent les conserver pendant 5 ans au mois et ils ont droit à une exonération d’impôt sur les dividendes et les plus-values effectués. Ils bénéficient également d’une réduction d’impôt sous des conditions. Le taux de réduction d’impôt varie selon le type de FIP. Sur un FIP classique, la réduction d’impôt sur le revenu est de 18%. Pour le FIP corse et le FIP outre-mer, le taux de réduction est haussé à 38%.

Les conditions pour y souscrire

Les entreprises susceptibles de souscrire à cette offre se voient liées par certaines conditions. Ils doivent avoir le statut de PME soit un investissement de 70% réalisé dans l’entreprise d’une durée de 7 ans au moins. Ils doivent être également une PME régionale ou située dans quatre régions limitrophes.

Pour les PME, les employés doivent être inférieurs à 250 personnes. Les entreprises qui peuvent bénéficier du FIP sont celles qui réalisent un chiffre d’affaires annuel de moins de 50 M€ et soumis à l’impôt sur les sociétés. En ce qui concerne les petites entreprises, leur bilan annuel ne dépasse pas les 10 M€ avec une personnelle de mois de 50 personnes. Une microentreprise n’est éligible qu’avec un revenu annuel qui n’excède pas 2 M€.

Ces conditions remplies, il est possible de se souscrire à des parts de fonds d’investissement de proximité FIP auprès d’une agence bancaire, d’un conseiller de gestion en patrimoine ou en ligne dans une plateforme spéciale pour FIP.      

Les contraintes du FIP

Avant souscription, il est important de s’informer de tous les risques et contraintes possibles concernant ces fonds d’investissement de proximité FIP.

Certaines d’activités ont été jugées comme étant non justifié pour bénéficier d’une réduction d’impôt et ont été retirer des actifs des PME. Ces retraites concernent les activités immobilières, financières, les activités liées à l’alcool, aux œuvres d’art précieux ainsi de l’exploitation de l’énergie renouvelable et d’électricité.

Outre cela, il est très compliqué de récupérer les capitales sauf en cas de décès ou licenciement du souscripteur ou de son conjoint.

La SOFICA : un support pour investir dans le cinéma français
Le PEA : une solution intéressante pour investir en bourse